Plain Bad Heroines : un roman queer et gothique

Tout dans ce roman tourne autour de trois choses : le livre Que le diable m’emporte de Mary MacLane, les guêpes et Brookhants, un pensionnat pour jeunes filles.
La base de l’intrigue repose sur la mort de deux pensionnaires, Clara et Florence. Amoureuses transies l’une de l’autre, elles meurent tragiquement, et on retrouve à côté de leur corps le livre de Mary MacLane. Ce livre à la couverture rouge semble surgir à chaque nouvelle mort, laissant planer l’idée d’une malédiction qui y serait rattachée.
Cet événement est au coeur du roman écrit par Merrit dans les années 2010, qui sera ensuite adapté en film avec Audrey et Harper en actrices principales. Le trio sera confronté à certains événements surnaturels qui surgissent sur les lieux du tournages, qui ne sont autres que Brookhants.

Lire la suite Plain Bad Heroines : un roman queer et gothique