Les Puissants T1 : Esclaves- Vic James

« Je sais que tu aimes bien l’histoire, Abigail. N’oublie pas : ceux qui n’en apprennent rien sont voués à la répéter. A moins que ce soit ceux qui en apprennent quelque chose qui sont capables de la répéter ?« 

***

IMG_3496
Titre
: Les Puissants T1 : Esclaves
Auteur : Vic James
Editeur : Nathan
Date de publication : 2017

Note : 5/5

1
Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage. Seuls quelques privilégiés, les Egaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent libres et gouvernent le pays. Abi, 18 ans et son frère, Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de les emmener accomplir en famille leurs jours d’esclavage. Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité des luttes de pouvoir sans pitié. Le sort de Luke n’est guère enviable puisqu’il est exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Il découvre alors qu’il existe un pouvoir bien plus grand que la magie: la rébellion.

2

 

Après avoir vu de nombreux avis positifs sur ce roman, notamment celui de Leslecturesdedobby, j’ai décidé de me lancer dans la lecture de ce roman. 

La thématique abordée est, je trouve, intéressante et intrigante : celle de l’esclavage de la totalité de la population par une élite minoritaire. Chacun doit donner 10 ans de sa vie, pendant lesquels il ou elle travaillera au service des Egaux, les dirigeants, ou dans une cité industrielle. Quand on y réfléchit, 10 ans, c’est énorme !

Le style est assez simple, mais efficace. L’autrice nous plonge directement dans le vif du sujet. Les chapitres alternent entre les différents personnages, mettant ainsi en lumière Luke, Abby, ou encore certains Egaux. Cela permet de nous immerger sans détour dans toutes les facettes de ce monde divisé.
Avec Luke, on découvre le côté sombre et peu reluisant de l’esclavage à Millmoor, cette cité industrielle où les gens se tuent la santé dans conditions de vie déplorables. Aux côtés d’Abby, c’est la vie en tant que domestique à Kynestone, la demeure illustre des Jardine, qu’on perçoit. On côtoie les Egaux avec elle, et on réalise, tout comme elle, assez rapidement que les apparences sont parfois trompeuses.

J’ai trouvé tous les personnages bien construits et crédibles. La complexité des relations familiales, notamment dans les hautes sphères sont très bien explorées et exploitées. Le personnage de Luke est celui qui m’a le plus touchée. Il se retrouve isolé de sa famille sans espoir de les revoir pendant 10 ans, mais plutôt que de se laisser abattre, il fait tout son possible pour s’en sortir.
J’ai aussi été intriguée par d’autres personnages qu’on voit finalement peu dans ce premier tome, comme Euterpe, Silyen ou encore Crovan. J’espère qu’on les verra un peu plus dans le tome 2 !

L’ambiance est assez mystérieuse, pesante. Chaque chapitre se termine par un cliffhanger, ce qui rend le livre hyper addictif. La fin m’a prise au dépourvu, j’ai été retournée par tous les rebondissements qui se sont enchaînés. J’ai vraiment très hâte de lire la suite, prévue pour début 2018 !

2 réflexions sur « Les Puissants T1 : Esclaves- Vic James »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s